Covid-19 et transports : L’impact de la pandémie sur les activités des ‘‘sotramotos’’ à Zégoua

2
525

Zégoua localité frontalière, situé à 4 km de Bongo, première ville de Côte d’Ivoire, et à environ 15 km de la frontière du Burkina Faso. Elle est une ville cosmopolite dont les activités économiques reposent essentiellement sur le commerce et de petits métiers.

Malheureusement, la vie économique de Zégoua semblait s’arrêter en ce mois de mars 2020 lorsque le Burkina Faso et la Côte d’Ivoire ont annoncé la fermeture de leurs frontière aérienne et terrestre avec le Mali. Une décision collégiale avec les autres pays membres de la CEDEAO dans le cadre de la lutte contre la maladie à Coronavirus.

Cette situation qui a mis au ralenti certaines activités économiques, a cependant contribuer à améliorer les conditions des conducteurs de ‘‘sotramotos’’. Les détails dans le reportage signé Soumaila Dagnoko, Abdoul Jonathan Konaté, et Alou Doumbia.

 

Lire aussi: https://paxsahel.com/2020/05/04/impact-economique-du-covid-19-au-mali-lactivite-des-sotramotos-au-ralenti/

2 Commentaires

  1. Très bon reportage sur l’impact de la pandémie sur les activités des sotramotos à Zegoua mais en écoutant,les remarques que je fais est que le reportage concerne plutôt le transport et non seulement sur l’activité des sotramotos en plus sur les frontières Mali , Burkina et Côte d’Ivoire au lieu de Zegoua par ce que certains intervenants sont de l’autre côté à la frontière Mali /Burkina précisément à Bemabougou/ sofarasso donc le sujet devrait être l’impact de la pandémie sur les activités des transporteurs au lieu des sotramotos !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici