Mobilité urbaine au Burkina : Incivisme dans la circulation routière

0
156

Certains usagers de la route ne respectent ni les agents de sécurité chargés de règlementer la circulation ni les feux tricolores dans les carrefours, encore moins les panneaux de signalisation. Le code de la route est méconnu des usagers. L’achat d’engins à deux roues n’est pas soumis à la détention de permis de conduire.

Les statistiques en matière d’accident de circulation présentent des chiffres alarmants. Pour mener la sensibilisation, la police municipale a initié la semaine de la mobilité urbaine de Sya, car les causes des accidents de la circulation sont nombreuses.

Le ministre des transports pointe du doigt les parents et les autorités locales comme étant les responsables de ces accidents de la circulation. Sensibilisations et répressions, ce sont des efforts qui sont faites pour conscientiser la population, rétorque le maire de la commune de Bobo.

Accusée souvent par la population, la police municipale appelle les citoyens à s’impliquer davantage dans la lutte contre l’insécurité routière. Pour la police municipale, chacun doit se poser la question sur les causes de l’incivisme dans la circulation. La semaine de la mobilité urbaine de Sya se présente comme une solution à l’incivisme dans circulation. Des campagnes de sensibilisation sont organisées pendant cette semaine.

Reportage de Abdoulaye OUATTARA

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici