Burkina Faso – Ioba : Au cœur des pratiques religieuses et coutumières qui motivent

0
261

Avant que ce soit à Noël, à la Tabaski ou encore lors de la fête des récoltes, les fidèles chrétiens, musulmans ou coutumiers de la province du Ioba (Région Sud-Ouest du Burkina Faso) apportaient aide et assistance les uns aux autres. Ces moments de joie étaient des moments de partage, mais depuis quelques temps cet esprit de communion tend à disparaitre.

Le Cardinal Philippe OUÉDRAOGO (à gauche) qui souhaite un bonne fête à l’imam Aboubacar Sana après la grande prière, les différentes communautés religieuses doivent suivre l’exemple de ces deux leaders.

Alors que les confessions religieuses prônent officiellement le dialogue interreligieux, dans les faits, certains leaders religieux et coutumiers font un repli sur eux-mêmes. En quoi ce repli peut être source d’intolérance religieuse ?

Dans ce grand reportage Ouaboué Bakouan nous plonge au cœur des pratiques religieuses et coutumières, entre tension et acceptation mutuelle.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici