Burkina Faso: Les moyens de lutte et de prévention contre le COVID-19 expliqués par le docteur Zékiriba Tarnagda

0
101

Le 9 mars 2020, le Burkina Faso a enregistré les premiers cas de la maladie à coronavirus. Il s’agissait d’un couple burkinabè testé positif 2 semaines après leur retour d’un voyage à Mulhouse en France.

Le Burkina Faso, faisant désormais partie des pays africains atteints par cette pandémie découverte pour la première fois en Chine, activera très vite des dispositifs de gestions des épidémies. De même, des mesures telles que le report des manifestions, l’interdiction de regroupement à plus de 50 personnes et la fermeture des établissements d’enseignement scolaire et universitaire ont été adoptées en vue d’éviter la propagation de la maladie.

Malheureusement, 10 jours après la découverte des premiers cas, on compte désormais 33 cas confirmés et 1 décès. Comment expliquer alors cette situation malgré les dispositifs, les règles d’hygiène et les mesures mis en place par les autorités ?

« … C’est clair que sous nos cieux, le paludisme tue plus vite que le COVID-19…Dans le cas du COVID-19, c’est la transmission qui est très facile… », a expliqué le docteur Zékiriba Tarnagda dans une interview accordée à la presse en ligne Burkina 24.

Retrouvez l’intégralité de l’interview à travers ce lien:   https://www.burkina24.com/2020/03/18/coronavirus-au-burkina-faso-on-peut-venir-a-bout-de-cette-pathologie-a-une-condition-pr-tarnagda-zekila/

Crédit photo: Burkina 24

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici