Présidentielle 2020 au Burkina: Le WANEP et l’ONG Diakonia forment des jeunes et des femmes pour des élections apaisées

0
495

Le West Africa Network for Peacebuilding (WANEP) en partenariat avec l’ONG Diakonia, a tenu un atelier de formation des leaders jeunes et femmes en prévention et gestion des conflits électoraux. La formation qui a réuni 90 participants de toutes les provinces du Burkina, s’est déroulée du 1er au 3 juillet 2020 à Ouagadougou, sous le thème : « Contribution à la préparation et la tenue d’élections apaisées au Burkina Faso en 2020 ».

L’organisation d’un tel atelier s’inscrit dans le cadre de la mise en place d’un dispositif d’alerte précoce et de réponse rapide aux conflits en période électorale. L’objectif étant le renforcement des capacités des jeunes et des femmes pour la préparation et la tenue d’élections apaisées. Ainsi, dans un esprit de parité homme-femme, la formation a regroupé 45 femmes et 45 jeunes, tous leaders d’associations et d’organisations de la société civile, venus des 45 provinces du Burkina.

Les participants

Durant les 03 jours de formations, 05 principaux modules ont été dispensés, allant de la compréhension du processus électoral, la gestion des conflits électoraux, l’identification des acteurs impliqués dans les élections, aux connaissances de l’éventail de la gestion des conflits électoraux, et à la diplomatie dans la gestion de ces conflits. Des travaux de groupes et des exercices individuels ont été administrés aux participants à la fin de chaque module, afin de permettre aux formateurs de faire des évaluations.

Séance de travail en groupe

Des participants équipés et prêts pour être des relais

Selon la participante Soma Aminata, l’initiative d’une telle formation est à saluer. « On ne peut pas tout apprendre sur les conflits en 03 jours, néanmoins on a eu l’essentiel qui va nous permettre d’être des relais auprès de nos communautés », a-t-elle expliqué. Quant à Sawadogo Abdoulaye, participant venu de la province du Zondoma, il nourrit des sentiments de reconnaissance pour la tenue cet atelier, et adresse un « merci au WANEP et à Diakonia pour ce partage de connaissance et d’expérience ». Abdoulaye de poursuivre : « nous avons équipé dans la prévention et règlements des conflits électoraux. Cela nous permettra de sensibiliser nos populations locales avant, pendant et après les élections », a-t-il déclaré.

Les 03 jours de formation ont été sanctionnés par la remise d’attestations aux participants, et par la présentation des femmes du « vivier d’expertise féminine ». Un vivier mis en place afin de renforcer la voix des femmes de la société civile pour une gouvernance inclusive de la sécurité dans le sahel. En rappel, l’élection présidentielle au Burkina est prévue le 22 novembre 2020.

Présentation du vivier d’expertise féminin

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici