Lutte contre l’extrémisme violent au Sahel : La nécessité d’intégrer la dimension culturelle

0
312
Crédit photo:lefaso.net

Le Premier ministre, Christophe Joseph Marie Dabiré a présidé ce vendredi 17 janvier 2020 dans l’après-midi, et au nom du Président du Faso, Président en exercice du G5 Sahel, la cérémonie de clôture de la conférence des ministres en charge de la culture des pays de cet espace.

A l’issue de la rencontre, la conférence a adopté une déclaration dite de Ouagadougou qui fait de la culture, un instrument de prévention et de lutte contre l’extrémisme violent dans leur espace commun.

Christophe Joseph Marie a rassuré les participants que cette déclaration sera soumise aux premières autorités des pays du G5 Sahel pour la prise en compte de la culture dans les stratégies et actions à développer pour venir à bout du terrorisme et l’extrémisme violent.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici