Migration à Beguedo: les larmes silencieuses des ‘veuves temporaires’

0
36

Awa Dene, à seulement 18 ans est veuve, une veuve temporaire. Comme elle, nombreuses sont les femmes qui ont ce statut dans la région du centre Est. Un phénomène dû à la forte migration qui touche cette zone du Burkina particulièrement la commune de Beguedo.

L’histoire de Awa Dene, abandonnée par son époux, allé à l’aventure depuis 7 ans, nous est racontée par Hélène SEBOGO.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici