Pèlerins burkinabè : la longue attente

0
151

Chaque année des milliers de musulmans du Burkina se rendent en Arabie Saoudite pour accomplir le cinquième pilier de l’Islam. L’Etat burkinabè en concertation avec la communauté musulmane a plafonné les frais du Hadj à deux millions cent trente-deux mille francs CFA. En 2019, ils sont 8 143 pèlerins inscrits.

La Compagnie Sky Prime est  retenue pour transporter en vol charter le quota de 7000 pèlerins et les autres en vol régulier. Comme en 2018, plusieurs pèlerins sont dans l’incertitude de fouler le sol Saoudien. A la date du 25 juillet soit à moins de deux semaines de la montée de ARFAT près de 30% de pèlerins burkinabè attendent toujours. Les vols sont irréguliers, les agences de voyage n’ont pas assez d’informations.

Des pèlerins burkinabè attendant le départ devant le stade Issoufou Joseph Conombo

Certains pèlerins sont logés plusieurs jours dans les centres de cantonnement (Stade Municipal Issoufou Joseph Conombo, ouagadougou et Stade Omnisport Général Sangoulé Lamizana, Bobo), sans savoir ni le jour ni l’heure de leur départ.

Reportage MoJo de Abdoulaye OUATTARA

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici