Terrorisme: quatre fidèles chrétiens tués armés à Toulfé dans le nord du Burkina

0
165

Alors qu’ils étaient réunis pour la prière dominicale, la communauté chrétienne de Toulfé a été la cible ce 26 mai d’une nouvelle attaque contre une église catholique. Une attaque qui a fait quatre mort et de nombreux blessé selon l’évêque de Ouahigouya.

“L’attaque a causé la mort de quatre fidèles”, a annoncé Monseigneur Justin Kientega, dans un communiqué. Selon une source sécuritaire “des individus lourdement armés ont attaqué l’église du village au moment où les fidèles célébraient la messe du dimanche”. Des témoins ont expliqué que cette attaque à “occasionné une panique dans le village où de nombreux habitants se sont réfugiés chez eux ou dans la brousse”.

Toulfé, située à une vingtaine de kilomètres de Titao, chef-lieu de la province du Loroum, a déjà été la cible d’attaques terroristes. Fin avril dernier, des individus armés avaient incendié un débit de boisson et emporté trois motocyclettes. Quelques mois auparavant, des hommes armés s’étaient rendu dans des écoles de la localité, pour exiger leur fermeture.

L’attaque de l’église catholique de Toulfè vient allonger la liste de fidèles tués dans des attaques terroristes. Le 29 avril, les 12 et 13 mai derniers, seize (16) personnes ont péri de suite d’attaques terroristes dans la région du Nord : six à Dablo, quatre à Zimtenga et six à Silgadji.

Les réactions de condamnation ont été unanimes. Dans un communiqué, le chef de file de l’opposition politique a salué le “modèle -unique- de promotion de la tolérance religieuse” du Burkina Faso. Zéphirin Diabré a appelé les burkinabè à “renforcer les ponts entre les religions”.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici