Terrorisme au Sahel : le G5-Sahel appelle les occidentaux à prendre leurs responsabilités

0
93
Les chefs d’état du G5 Sahel  se sont réuni ce mercredi 1er Mai à Ouagadougou pour un sommet extraordinaire. Plusieurs  questions,  dont  la crise sécuritaire qui secoue le  Sahel, étaient au menu de cette rencontre. Les chefs d’Etat ont notamment échangé sur la question de l’opérationnalisation de la Force conjointe du G5 Sahel dans le cadre de la lutte contre le terrorisme. Les échanges ont également porté sur la problématique du développement dans les pays du G5 Sahel.

merkel 1

Pour le président du Faso, il est impérieux de résoudre la crise libyenne, épicentre des défis sécuritaires dans la zone du G5 Sahel. « Nous avons demandé aux grandes puissances, puisque ce sont elles qui ont déstabilisé la région, de prendre leur responsabilité et de régler la question libyenne » a déclaré Roch Marc Christian Kaboré.

Sommet extraordinaire du G5 Sahel : difficile stabilité au Sahel sans le retour de la paix en Libye

Les présidents du Burkina, du Mali, de la Mauritanie, du Niger et du  Tchad, ont été rejoints autour de la table par la chancelière allemande, en tournée dans le Sahel.

Selon Angela Merkel, l’Allemagne est impliquée fortement dans l’opérationnalisation de la force conjointe du G5Sahel. « Nous avons versé notre contribution de 60 millions d’euros au G5 Sahel et nous avons apporté notre soutien dans la formation, dans la mise en œuvre de l’académie de police du G5 Sahel » a-t-elle indiqué.

Sommet extraordinaire du G5 Sahel : l’Allemagne renouvelle son engagement aux côtés du groupe

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici