Insécurité au Burkina : cinq enseignants tués à Comin-Yanga

0
173

Cinq enseignants ont été tués samedi par des assaillants à Maytagou, une localité située à une vingtaine de kilomètres de Comin-Yanga dans la province du Koulpélogo (Centre-est).

Des individus armés ont fait irruption samedi en fin d’après-midi dans une école primaire à Maytagou, à mi-cheval entre Fada N’Gourma et Comin-Yanga, a appris l’AIB auprès d’un responsable administratif.

Les agresseurs ont tués cinq enseignants, blessé un autre et épargné un dernier qui faisait ses ablutions pour la prière.

Après leur forfait, les assaillants ont disparu dans la nature.

«Cet assassinat traduit la volonté des forces obscures de plonger notre pays dans les ténèbres. Nous ne courberons pas l’échine et resterons debout», a réagi samedi matin le président du Faso Roch Kaboré sur Twiter.

En rappel, le Burkina Faso est frappé régulièrement depuis avril 2015 par des attaques terroristes, obligeant le président Kaboré a décrété l’Etat d’urgence, en début d’année, dans plusieurs localités du pays.
(Sources : www.aib.media)

 

Plus d’infos

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici