Le Niger a mis en place des centres de déradicalisation des combattants repentis de Boko Haram : que pensez-vous de cette initiative? Ces ex-combattants peuvent-ils être des relais dans la lutte contre l’extrémisme violent ?

ACCUEIL Forums Forum JsC 2018 Le Niger a mis en place des centres de déradicalisation des combattants repentis de Boko Haram : que pensez-vous de cette initiative? Ces ex-combattants peuvent-ils être des relais dans la lutte contre l’extrémisme violent ?

Ce sujet a 3 réponses, 3 participants et a été mis à jour par  Tilado Apollinaire Abga, il y a 1 mois.

4 sujets de 1 à 4 (sur un total de 4)
  • Auteur
    Messages
  • #1205

    Le Niger a créé début 2017 un centre de déradicalisation dans la localité de Diffa, proche de la frontière avec le Cameroun. Des dizaines d’anciens combattants de Boko Haram y sont recueillis. Ils y suivent des cours de religion dispensés par un maître coranique reconnu par l’Etat. Ils apprennent également un métier en vue de favoriser leur réinsertion dans la société.

    Un second centre a été créé à Goudoumaria (à l’ouest de Diffa) d’une capacité de 1000 personnes. Depuis le 27 décembre 2017, l’on compte une cinquantaine de combattants ayant déserté la troupe de Boko Haram.

    • Comment appréciez-vous cette initiative du gouvernement nigérien ?
    • Ces repentis de Boko Haram peuvent-ils être de bons relais dans la croisade des pays de la sous-région contre l’extrémisme violent et la radicalisation?

    #1237

    Cheick Fadel
    Participant

    Bonjour à tous
    belle initiative qui doit être multiplier dans les pays de la sous région et associer les médias tel que radio pour éduquer et sensibiliser les autres  » candidats islamistes  » afin de les dissuader chose qui a été mis en place ici mais de façon anonyme.
    la seconde chose est de penser à leur réinsertion ex maraichage ou artisanat

    #1239

    Cheick Fadel
    Participant

    Une vraie politique commune des pays de la sous région mérite d’être mise en place pour la de radicalisation en la matière les médias et le Jsc seront des leviers essentiels pour informer, éduquer et sensibiliser les jeunes couches vulnérables.

    #1249

    Félicitation à la République du Niger pour cette brillante initiative. Si des fils en vient en prendre des armes contre leur propre pays et à tuer massivement et aveuglement, cela veut dire que le problème est complexe et que les solutions aussi, doivent être multiformes.
    La réponse militaire est loin d’être une solution durable. Pire, parfois, elle engendre un cycle de violence et de vengeance.
    La réalisation des infrastructures, la lutte contre le chômage… bref le développement est une voie royale pour contrer ce phénomène.
    Le centre de déradicalisation des ex-combattants repentis de Boko Haram, remplace dans une certaine mesure, les foyers où les obscurantistes ‘’lavent’’ les têtes de ces pauvres jeunes en manque de repères.
    Dans ce lieu, ils réapprendront à aimer leur patrie, à accepter les différences religieuses et à lutter avec les autres pour l’amélioration des conditions de vie de tous.
    Une fois réinsérer dans le tissu socio-économique, ils opposeront un refus catégorique aux prêcheurs de la haine, de la division et autres trafiquants et bandits de grands chemins.

4 sujets de 1 à 4 (sur un total de 4)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.