Prix PaxSahel 2018 : Waboué Bakouan meilleur journaliste sensible aux conflits

« Le banc bleu ou le tribunal populaire local Dagara de Dano », c’est avec cet oeuvre de 26 minutes que Waboué Bakouan a séduit le jury du Prix Paxsahel 2018. La cérémonie de remise s’est déroulée le samedi 10 Novembre 2018 à Ouagadougou.

Waboué Bakouan de la radio Manivelle de Dano est l’un des trois lauréats de la deuxième édition du Prix PaxSahel 2018. Il a reçu comme récompense un ordinateur portable, un enregistreur et la somme de 500 000 francs CFA. «  Qu’il s’agisse du foncier, des problèmes d’infidélité, à Dano, il y a une réparation à faire et c’est le tribunal qui tranche. A travers ce reportage j’ai voulu mettre en exergue les mécanismes locaux que la société a pour gérer efficacement ses problèmes.  », explique le lauréat qui dédie l’oeuvre à la communauté Dagara dans son ensemble surtout aux juges du tribunal coutumier des populations de Dano.

Les deux autres lauréats sont  Marie Yé de la Radio Arc-en-ciel avec son oeuvre « Tension autour du foncier : la hantise de l’expropriation à Ouagadougou » et Jean Baptiste Bouda  de la Radio nationale du Burkina avec son reportage intitulé « Les téméraires » sur la question de la migration. Ils ont reçu chacun un ordinateur portable et un enregistreur plus une enveloppe financière de 500 000 francs CFA pour la deuxième et 200 000 francs CFA pour le troisième.

Le prix Pax Sahel pour le Journalisme sensible aux Conflits est une initiative du RIJ, soutenu par son partenaire la DWA (Deutche Welle Akademie).

La soirée de remise a été également l’occasion pour le Réseaux d’Initiative de Journalistes, d’encourager les journalistes qui ont bénéficié du Fonds de soutien à la production, soutenu par le programme GENOVICO de l’ONG EIRENE.

                     

Elle a aussi servi de cadre pour la présentation du guide « Faire du journalisme sensible aux conflits ». Ce document sera distribué gratuitement aux journalistes pour les accompagner dans la production d’oeuvre de qualité, traitant de thématiques liées aux conflits.

Lire plus ici :

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *