Mali : inaccessibilité des casiers judiciaires pour les candidats !

Les élections législatives du premier tour sont  prévues pour le 25 novembre prochain alors même que les magistrats du pays sont en grève illimitée. Cette situation risque de bloquer plusieurs candidats aux législatives, confrontés au manque de casier judiciaire dans leurs dossiers.

Reportage MAHAMADOU Chatou

 

Pour les candidats aux législatives, le casier judiciaire est une des pièces nécessaire à la constitution de leur dossier. Seuls les magistrats peuvent leur délivrer cette pièce. Or les magistrats restent campés sur leur décision de ne pas reprendre le travail tant qu’ils n’auront pas de satisfaction de la part de l’Etat sur la question de leurs salaires.

Maître Aliou  Badara Nanacassé est Président du Syndicat Autonome de la Magistrature du Mali (SAM). Il explique les raisons de la discorde entre les autorités et les magistrats : « Les causes de notre grève portent sur deux points de revendications : les mesures sécuritaires autour des tribunaux et du personnel judiciaire et la relecture de nos statuts portant sur la revalorisation de la  paye judiciaire. » En ce qui concerne la question de la délivrance des casiers judiciaires, Maître Nanacassé précise que les magistrats ne donnent pas ces documents pendant la grève : « Si la tenue des élections législatives est suspendue à la délivrance des casiers judiciaires, cela les apprendra à nous écouter. »

Le gouvernement malien pour assurer la continuité du service public de la justice a décidé conformément à la loi N° 87-48 /AN-RM du 4 juillet 1987 de réquisitionner les magistrats. Qui saura se faire entendre ?

Reportage MAHAMADOU Chatou

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *