Prix PaxSahel 2018

Après une première édition réussi en 2017, le Réseau d’Initiative de Journalistes et ses partenaires, la DWA et EIRENE, organisent la deuxième édition du Prix PaxSahel pour le journalisme sensible aux conflits.

 

  • Définition du prix :

Le prix PaxSahel pour le journalisme sensible aux conflits est une récompense décernée par le Réseau d’initiatives de Journalistes (RIJ) et vise à faire la promotion d’un journalisme de qualité, axé sur la promotion du vivre-ensemble. Le prix est destiné aux journalistes de trois pays du Sahel, Burkina Faso, Mali et Niger.

  • Pourquoi le prix ?

Le prix PaxSahel pour le journalisme sensible aux conflits se veut une innovation dans le champ du développement des médias au Burkina. Alors que les pays de la zone du Sahel sont en proie à de multiples crises, s’intéresser aux rôles que peuvent jouer les médias dans la recherche de solutions durables pour la paix et le développement, n’est pas une entreprise vaine. En effet, selon l’utilisation qui en est faite, les médias peuvent être des vecteurs d’un vivre-ensemble harmonieux ou être des acteurs aggravant de situations conflictuelles.

  • Quels sont les objectifs ?
  • Promouvoir la pratique d’un journalisme de qualité dans le traitement des conflits ;
  • Contribuer par le truchement des médias à l’édification de sociétés de paix et de progrès dans les pays du Sahel: Burkina, Mali et Niger.

 

  • Qui organise le prix ?

Le Prix PaxSahel pour le journalisme sensible aux conflits est une action du Réseau d’initiatives des Journalistes (RIJ) dans le cadre de la mise en oeuvre de son projet d’appui aux médias pour la prévention et la gestion des conflits. Le RIJ est accompagné dans cette initiative par la Deutsche Welle Akademie (DWA) et EIRENE.

  • Quelles sont les conditions de participation

 

Seuls les journalistes exerçant dans la zone d’intervention du projet ‘’Journalisme sensible aux conflit’’: Burkina Faso, Mali et Niger, peuvent prendre part au concours.

Les œuvres en compétition sont celles produites et diffusées dans la période du 15 décembre 2017 au 15 Septembre 2018 et dont la thématique est en rapport avec une situation de conflit.

Les œuvres inscrites pour la compétition doivent être réalisées en français et dans les formats suivants:

  • Presse écrite: reportage, compte rendu et enquête
  • Radio: grand reportage et magazine ( d’une durée de 13 à 26 mn)
  • Journalisme mobile (MoJo): reportage et compte-rendu

Les œuvres sont réceptionnées à partir du 1 juin 2018 au siège du RIJ, sis à Gounghin. 

Contacts:

70-84-63-75

70-07-02-83

72-03-03-39

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *